Chapeau Pauline

Photo velo101com
Photo velo101com

P

auline Ferrand-Prévot est une jeune championne cycliste qui fait honneur à son sport. Pauline Ferrand-Prévot est en effet devenue, samedi dernier, championne du monde de cyclo-cross à Tabor en République Tchèque. Exactement la veille de la finale du championnat du monde de handball qui a vu l’équipe de France s’imposer face au Qatar. Médiatiquement, Pauline a un peu souffert de la comparaison et c’est dommage.  

P

ourtant, il s’agit d’un authentique exploit à notre connaissance, unique dans l’histoire de ce sport. Car cette jeune Française de 23 ans a revêtu le maillot arc en ciel quatre mois après celui obtenu sur la route.

Double championne du monde dans deux disciplines complètement différentes, c’est du jamais vu.

Y compris chez les hommes. Pourtant,  certains directeurs sportifs, notamment Marc Madiot, incitent leurs coureurs à disputer quelques cyclo-cross l’hiver. Le cas de Martial Gayant en Picardie était significatif puisque le champion de Chauny s’adonnait avec succès aux deux spécialités. Mais de là à s’emparer de deux titres mondiaux, dans la même saison, il y a quand même une sacrée marge.

Jadis, dans les années 50,  Jean Robic avait remporté le Tour de France avant d’être champion du monde de cyclo-cross. Mais ce n’était pas dans la même année.

De là à devenir double championne du monde, il y a une marge qu’a pourtant franchie allègrement Pauline.

P

auline incarne le renouveau du cyclisme français.

A vrai dire, on n’avait rien contre Jeannie Longo qui a marqué l’histoire de son sport mais à force, elle avait fini par irriter d’autant qu’elle était éclaboussée par de petits scandales.

Pauline est jeune, agréable à la fois physiquement et dans son élocution.

Quand on sait qu’elle s’illustre également dans le VTT, on imagine facilement que Pauline s’inscrit d’ores et déjà comme  une candidate à une médaille pour les prochains Jeux Olympiques de Rio en 2016.

D

es Jeux auxquels espère toujours participer Corentin Ermenault qui a sûrement été déçu de ne pas être sélectionné pour les championnats du monde qui auront lieu prochainement en France. C’est le premier véritable échec  de Corentin et c’est dans cette épreuve qu’on verra  s’il a du caractère. Un caractère propre à un champion.

Par ailleurs la saison sur route a repris avec le G P La Marseillaise. Le cyclisme se porte bien et  en cette fin de semaine, nous avons eu la confirmation que le cyclisme serait au programme des Jeux Olympiques en 2020. Une bonne nouvelle.

 

Lionel HERBET 03 février  2015

Écrire commentaire

Commentaires : 0