Baugé et Pervis, les rois du Cyclisme français sur piste 

Le Km de François PERVIS - photo GF
Le Km de François PERVIS - photo GF

Q

uelle belle semaine! La piste française a vécu de grands moments à l'occasion des championnats du monde sur piste qui se sont déroulés dans le  Vélodrome de Saint Quentin en Yvelines.                   

Deux pistards se sont particulièrement illustrés : Grégory Baugé qui a remporté son 5e titre (pardon 4e titre) de la vitesse et François Pervis qui, lui a réussi le doublé en s'adjugeant le Kilomètre et le Keirin.                                                        

Deux champions d'exception qui nous ont fait oublier les pépins qu'ils avaient subis. Baugé s'est vu priver d'un titre mondial tandis que Pervis a beaucoup douté ces dernières semaines.

 La piste française subit un renouvellement à la fois spectaculaire et brillant.                                                          

Quand on voit Florian Rousseau qui a joué les commentateurs sur France Télévision, quand on voit Laurent Gané qui est devenu membre du staff tricolore, on se dit qu'on a vieilli.               

Rousseau, Gané sans oublier nos Picards Philippe Ermenault, Francis Moreau, Christophe Capelle et un peu plus tard Franck Perque qui ont pris leur retraite après avoir ramené de nombreuses médailles nous rappellent que le temps passe vite. Mais surtout ils doivent aujourd'hui regretter qu'à leur époque, il n'y avait pas un grand vélodrome digne en tout cas d'accueillir des championnats du monde à l'exception alors de Bordeaux là où précisément, Philippe Ermenault avait battu Francis Moreau en finale mondiale de la poursuite.                

A l'époque, on avait quand même du mal à imaginer que deux Français, qui mieux est deux Picards pouvaient se retrouver dans une grande finale mondiale.                

Il avait alors fallu alors remonter à la fin des années 50 pour voir Albert Bouvet et Roger Rivière dans une finale de poursuite mondiale.                                         


La Piste française   se porte comme un charme et à un an des Jeux de Rio, elle a de grosses ambitions et ce dans toutes les épreuves puisqu'on l'a constaté le duo Bryan Coquard- Morgan Kneisky a remporté la course de l'Américaine.           

Par ailleurs, et nous l'avons déjà indiqué dans un précédent article,   le cyclisme sur route est devenu planétaire.          

C'est ainsi que dans une course disputée au Gabon, alors que l'ancien vainqueur du Tour de la Somme Hutarovitch s'adjugeait des succès d'étape, le classement général a souri à un coureur tunisien Rafaa CHTLOUI.                        

C'est quand même un évènement. Tout comme la victoire dans une étape du tour d'Andalousie de Christopher Froome dont on se souvient qu'il avait été contraint à l'abandon l'an dernier au Tour de France.

 

Lionel HERBET 22 février  2015

Écrire commentaire

Commentaires : 0