Dopage et corruption font des ravages

L

e sport de haut niveau traverse actuellement une période difficile et ce, en raison de deux fléaux qui le gangrènent : le dopage et la corruption.

Ne revenons pas sur les paris truqués du handball français avec notamment les frères Karabatic mais sur  le match de football de L2 Caen-Nimes qui s’est déroulé en fin de saison dernière et qui, manifestement, a  été arrangé. C’est du moins ce qui ressort des auditions qui ont fait suite à ce match.  80 personnes ont même été auditionnées concernant ce match joué le 13 mai 2014 et sanctionné par un nul qui arrangeait tout le monde : Caen qui accédait en L1 et Nîmes qui sauvait sa place en L2.

De ces auditions, il ressort « qu’une entente préalable  entre les deux parties, a été reconnue. » Le 17 mars prochain, des décisions seront prises. Puissent-elles ne faire aucun cadeau aux tricheurs !

Le football allemand est lui  secoué par des affaires de dopage. Ces révélations certes tardives  font état de dopage dans deux clubs allemands. Clubs dans lesquels a joué l’actuel sélectionneur de l’équipe allemande, Joachim LOW championne du monde 2014.

E

t puis, il y a le cas Marion Bartoli qui, on s’en souvient, a décidé de mettre un terme à sa carrière après avoir remporté le Tournoi de Wimbledon. Aujourd’hui, alors qu’elle a manifesté l’intention de revenir sur les courts, elle est rattrapée par une histoire de dopage.

L

e rugby n’échappe pas à ce fléau du dopage et un livre signé Pierre Ballester vient de sortir. Ce livre est intitulé Rugby à charges et il fait état de cas de dopage dans les années 80. Evidemment, le monde du rugby joue les vierges effarouchées mais Pierre Ballester est tout sauf un rigolo. Rappelons nous, c’est lui qui avait écrit un bouquin sur Lance Armstrong bien avant que  le coureur américain ne soit contraint d’avouer qu’il s’était dopé.

Et puis, terminons sur deux fausses notes qui concernent Franck Ribery le joueur de Munich et Joachim Noah, le fils de qui vous savez. Ribery a émis l’intention de devenir citoyen allemand . C’est son droit.

De son côté, Noah a répété que sa priorité était sa carrière dans son club américain, les Bulls et que l’équipe de France passait ensuite.

C’est  lamentable.

 

Lionel HERBET - 05 mars 2015

Écrire commentaire

Commentaires : 0