Grand Prix de la Somme: Laurent SOMON "Le sport est absolument essentiel pour la jeunesse"

Depuis qu'il a été élu président du Conseil départemental de la Somme, Laurent SOMON n'avait pas encore eu l'occasion d'effectuer une sortie officielle dans le monde du sport.

Lacune comblée ce jeudi midi 29 avril. Cette première "sortie" avait un caractère symbolique en ce sens que la présentation officielle du Grand Prix cycliste de la Somme, organisé par Promotion Sport Picardie et le concours du Conseil départemental, s'est déroulée dans la Maison des Sports à Amiens.  Pour nous, ce fut l'occasion d'aller à la    découverte, au plan sportif s'entend, d'un homme qui a gardé l'esprit compétition et pour cause puisqu'il fut un excellent joueur de Tennis de Table à Bernaville.

"J'ai joué au tennis de table et j'ai participé à plusieurs championnats de France jeunes, confie Laurent Somon. J'ai évolué en Nationale 3 avec un de mes  prédécesseur au Conseil Général devenu aujourd'hui Départemental Alain Gest.  "A Bernaville, il y a une vraie tradition tennis de table. Nous avons construit une nouvelle salle en rénovant une ancienne usine.

"En tant que dirigeant, j'ai été président du club et j'ai succédé à mon père qui en fut le créateur. Aujourd'hui, c'est un de mes fils qui est devenu à son tour président. Il y a donc une dynastie Somon dans le tennis de table à Bernaville.     "J'ai aussi pratiqué le football au collège mais j'ai arrêté assez tôt car je me suis orienté vers le tennis de table.

"Pour l'instant, je ne voudrais pas vous donner un état des lieux au niveau du sport dans le département car je n'ai pas eu le temps de me plonger dans ce dossier.           

"Mais je note qu'il y  a une population jeune et sportive. Il y a tout lieu de soutenir tous ces jeunes à faire du sport. Tout ce que je puis vous dire, c'est qu'il est hors de question d'opposer le sport de masse au sport de haut niveau.  Le sport de haut niveau est l'émanation du sport amateur.                                                       

 "Il faut donc poursuivre la promotion du sport amateur, le développer et le faire croitre. Et de cette masse émergera un champion comme nous l'avons avec ce champion merveilleux qu'est Jérémy Stravius.

"Pour l'instant, il n'est question ni de baisser ni d'augmenter notre aide au sport. Nous allons faire un audit financier de la collectivité départementale et à partir de cela, nous verrons vers quelle orientation nous allons nous inscrire.                         

J'ai été sportif. Je pense que pour occuper la jeunesse, pour développer le sens de l'effort et du combat, le sport est absolument essentiel."

 

Lionel HERBET – 29 avril 2015

Écrire commentaire

Commentaires : 0