Grand Prix de la  Somme

Ils seront 115 coureurs au départ

 

Sur le coup de 17 heures ce samedi, au Novotel, a été rendue définitive la liste des partants pour cette 30e édition du Grand Prix de la Somme.

Finalement, ils seront exactement 115 coureurs au départ ce dimanche midi à Rivery.

Nous avons noté l’absence d’une bonne quinzaine d’éléments, certaines équipes comprenant 6 voire même 5 coureurs comme la formation Bretagne Drche Environnement.

Mais c’est du côté de l’équipe AG2R que les forfaits sont les plus marquants puisqu’il s’agit simplement des deux Picards Christophe Riblon, vainqueur d’étapes au Tour de France et Sébastien Minard. C’est d’autant plus regrettable que ces forfaits arrivent au tout  dernier moment.

Néanmoins, il faut signaler que la formation Europcar qui sera drivée par Benoit Genauzeau aura fière allure avec le médaillé olympique  et champion du monfde Bryan Coquard mais également Jimmy Engoulvent, Yohann Gene.

AG2R la Mondiale aligne tout de même un ancien vainqueur d’étape au Tour de France Blel Kadri.

Jimmy Casper  qui dirige la formation de l’Armée de Terre aura un Alaphilippe mais ce ne sera pas Julian, deux fois deuxième de la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège mais son frère  Bryan.

Ancien champion de France Pierrick Fedrigo est actuellement le leader de la Coupe de France. Il le sera encore dimanche soir puisque le Grand Prix de la Somme ne compte plus pour cette compétition.

Nous aurons aussi au départ Adrien Petit à la tête de Cofidis et nul doute que ce garçon aura à cœur de briller sur des routes qu’il connait relativement bien. Egalement  au départ un Armstrong mais ce ne sera pas Lance mais un Anglais qui répond au prénom de Thomas.

Bref, il y aura du spectacle ce dimanche entre Rivery et Amiens sur un parcours, dixit Gérard Frey, vallonné et comportant beaucoup de dénivelés.

 

Les arbitres réunis

 

Dans une salle mise à la disposition des organisateurs, par Novotel, nous avons pu réunir en début d’après-midi ce samedi 2 mai, le groupe des arbitres qui vont officier durant le Grand Prix de la Somme ce dimanche entre Rivery et Amiens.

Ainsi autour du Président du jury Luc Geysen (Belgique), nous avons pu regrouper sur cette photo Hervé Brocque, Jacques Pailleux, Philippe Mercher, Aude Lefort-Kovatchevitch et Wilfried Richard. Soit sensiblement la même équipe qui a officié récemment durant la Côte Picarde.

Chacun a une tâche bien définie durant la course mais en arrivant sur place les arbitres vont vérifier la liste des partants qui leur sera communiquée par le directeur sportif de chaque équipe. Ensuite, en fin d’après-midi, ils vont réunir tous les directeurs sportifs lors de la traditionnelle réunion d’avant course.

Ils sont ici en compagnie d‘Hubert Louvet, le président de PSP.

 

Colette l’incontournable

 

On ne peut pas la rater à l’occasion d’une épreuve organisée par Promotion Sport Picardie.

Colette Pombourcq reste toujours passionnée par le sport cycliste dont elle est une fidèle dirigeante depuis des années.

Bien avant même qu’elle n’intègre PSP puisqu’elle fut longtemps au C C Moreuil.

A PSP, son rôle est simple : elle est chargée de remettre les badges et documents officiels aux suiveurs qu’ils soient journalistes, invités etc. Elle le fait toujours avec sourire et chaque année, c’est toujours avec plaisir qu’elle retrouve Daniel Mangeas, le speaker de ce Grand Prix de la Somme comme il sera celui du Prix Jean Renaux le jeudi de l’Ascension.

Des dirigeants dévoués comme Colette, on n’en fait plus beaucoup. Merci pour tout ce que vous avez fait et fait pour le cyclisme.

 

Francis Van Londersele, toujours en voiture

 

Francis Van Londersele n’est plus directeur sportif mais il est resté dans le cyclisme. Il a en effet intégré PSP voici quelques années et ce dimanche, dans le Grand Prix de la Somme, il sera encore pilote d’une voiture.

Cette fois,  il n’aura plus à diriger des coureurs mais tout simplement, il sera le pilote de la voiture de direction, celle  qui conduira le président de PSP Hubert Louvet.

A PSP mais aussi dans toute la caravane de ce Grand Prix de la Somme, nous sommes heureux de retrouver en bonne forme Francis Van Londersele qui, récemment, a subi une légère intervention chirurgicale.

 

Stephan Gaudry n’a pas pris une ride

 

Mine de rien, Stephan Gaudry qui dirige l’équipe  d’Auber 93 dans ce Grand Prix de la Somme, est loin d’être débutant dans ce sport cycliste.

Stephan a en effet disputé la course à l’époque réservée aux amateurs.

Il se  souvient être venu au début des années 90.

Aujourd’hui, il est devenu directeur sportif de l’équipe et certains de ses coureurs n’étaient pas nés lorsque Stephan était présent sur les routes de la Somme.

 

 Jimmy Casper a troqué la tenue

 

L’autre mercredi, Jimmy Casper  se trouvait entre le Crotoy et Mers les Bains pour la 30e édition de la Côte Picarde. Il était en effet pilote d’une voiture d’invités.

Ce samedi, nous l’avons retrouvé à l’occasion des formalités du Grand Prix de la Somme. Il venait en effet retirer les dossards des coureurs de l’Armée de Terre dont il est depuis cette saison, le directeur sportif.

Jimmy Casper avait à ses côtés son fils qui effectue actuellement un stage au sein de l’Armée de Terre.

Dans quinze jours, Jimmy sera trois jours en Picardie pour le Tour de Picardie une épreuve qu’il a remportée dans le passé. Notre photo : Jimmy Casper sera le directeur sportif de l’équipe de l’Armée de Terre.

 

 

 

Gérard Frey, l’homme indispensable

 

C’est souvent comme çà dans les clubs sportifs. Il y a des dirigeants qui effectuent un gros travail que ce soit de terrain ou sur le plan administratif. Un travail souvent obscur et qui a tendance à passer inaperçu.

Tel est le cas de Gérard Frey ancien coureur dans les années 80 et qui depuis plusieurs années, est le secrétaire incontournable de Promotion Sport Picardie. C’est lui qui a l’habitude de tracer le parcours de ce Grand Prix de la Somme et ce n’est pas toujours simple car il faut tenir de nombreux impératifs. Ce dimanche, Gérard Frey sera sur une moto et jouera le rôle de signaleur.

 

 

 

 

 

Lionel HERBET – 02 mai- 2015

Écrire commentaire

Commentaires : 0