Plaidoyer pour Arnaud DEMARE

P

our la deuxième année consécutive, Arnaud DEMARE a terminé le Tour de France. Avec beaucoup de courage car nous imaginons sans peine qu'il a souvent dû déployer des trésors d'énergie pour terminer certaines étapes dans les délais. Rien que pour cette  abnégation, cette volonté à vouloir  dépasser ses limités, mérite le respect. Le coureur cycliste incarne tout comme le boxeur du reste les vraies valeurs du courage.

A

rnaud DEMARE a aussi déclaré que ce n'était pas le vrai Tour. Et de s'expliquer dans les colonnes de l'Equipe. ASO veut du spectacle. Eh bien voilà. On a des mecs à l'hôpital, on a des départs en col. Oui ce n'est pas le vrai Tour".     Mais il a parfaitement raison Arnaud DEMARE de raisonner comme cela.                                                

Les premières étapes ont été très nerveuses et les chutes ont été nombreuses. Arnaud DEMARE a vu son copain William BONNET sérieusement amoché et dont on ne sait pas s'il courra tout de suite. L'organisateur veut du spectacle. C'est  vrai. Les sponsors viennent en masse et les téléspectateurs se régalent y compris de voir des chutes en direct. C'est malheureux mais c'est comme çà. Le Tour de France, c'est un peu comme les Jeux du cirque dans l'Antiquité.                                                             

Arnaud DEMARE est un très bon sprinter mais il tient à son intégrité physique. Et il a raison. Non un coureur ne peut pas mettre sa vie en danger pour gagner une course fut-elle la plus belle. Certains sprinters sont prêts à tout pour gagner comme Peter SAGAN qui s'il fait le comique en dehors de la  course et passe pour un gentil garçon en direct avec Gérard Holtz, n'en reste pas moins très dangereux  juste avant l'arrivée.

A

lors, le Beauvaisien s'est mis en colère et nous partageons son courroux. Il ya  des règles à respecter dans un sprint. Arnaud DEMARE ne fera jamais n'importe quoi pour gagner une course. C'est pourquoi il mérite noter considération.

Lionel HERBET       27 juillet 2015

Écrire commentaire

Commentaires : 0