Claude FAUQUET: "Nous allons gagner en 2024"

Comme d’habitude et au-delà de la remarque amusante qu’il a délivrée sur son éventuel état de santé en 2024, Claude Fauquet a été excellent dans son intervention samedi matin à Andechy.

Il a ouvert le Séminaire des présidents de ligue, des CDOS et CROS de Picardie et a subjugué son auditoire.

« Espérons que l’année 2016 sera plus joyeuse. Le Sport, c’est cette capacité à réunir les gens, à avoir des projets communs, à engager bénévolement des actions. Le sport quand il devient trop bureaucratique, trop technocratique perd de  ses valeurs.

« Je ne vais jamais oublier cela et c’est le message que je vous adresse. Je tiens à remercier Florence Bariseau qui est venue chez nous,  une amie, une interlocutrice avec qui j’ai travaillé.  Merci aussi à Jean Michel Brun, secrétaire général du C N O S F  d’être avec nous et qui a travaillé sur le dossier important sur lequel nous allons nous pencher à Andechy. »

Claude Fauquet s’est félicité de la présence de nombreux présidents de ligue et de membres des comités directeurs des CROS et CDOS. Le président du CROS de Picardie  a beaucoup insisté sur les bonnes relations qui existent entre les élus et les salariés des CROS et CDOS.

« Nous sommes dans une année particulière mais il y  en a une autre qu’il  ne faut pas oublier : c’est celle de 2024. Ne l’oublions pas. Nous sommes candidats pour l’organisation des Jeux de 2024. Pour ce qui me concerne, j’ai une profonde conviction : cette fois, nous allons gagner. Les astres sont parfaitement organisés pour notre victoire.  Ce n’est pas une question de date mais c’est  la manière justement d’aborder notre candidature. Pour la première fois, les acteurs du sport ont pris en main le dossier et cela me semble bien parti  avec un long travail en amont,  une organisation et une personnalité à la tête de cette organisation qui est Bernard Lapasset à qui nous devons faire confiance.

« 2024 ne doit pas nous échapper. Nous devons gagner les Jeux Olympiques. Quel bonheur pour la jeunesse de notre pays de pouvoir accueillir les sportifs du monde entier ».

Claude Fauquet a enfin rappelé le projet et les trois axes importants sur lesquels le CROS de Picardie s’était engagé : soit l’Observatoire du Sport.

1 : Le mouvement sportif, c’est quoi ? On en parle mais savons nous ce que c’est en terme  de chiffres, d’organisation, de population ?

2. L’organisation du sport : le sport doit s’ouvrir  sur son environnement, comprendre l’évolution de son environnement et regarder ce qui se passe autour de nous.

3. Etre innovant : c’est le rôle du mouvement sportif d’être innovant.

Claude Fauquet a conclu de cette manière :

 

« C’est une opportunité fantastique pour nous que cette grande région. J’ai eu l’occasion de rencontrer Xavier Bertrand  qui a montré un vif intérêt pour notre projet. Néanmoins,  nous devrons tenir compte de deux aspects : le niveau stratégique et le niveau  opérationnel.

Écrire commentaire

Commentaires : 0