Corentin ERMENAULT stoppé provisoirement

Quand il donna son accord à Antoine Barège pour participer à l’émission la Tribune, lundi dernier sur France Bleu Picardie, Corentin Ermenault n’avait pas participé au prix Criquiélon, disputé dimanche dernier en Belgique.

Or, cette  course s’est mal passée pour le fils du champion olympique puisqu’il est tombé alors que la route s’était rétrécie. « C’est une chute bête » s’est contenté de lâcher Corentin.  

Résultat, en arrivant dans les studios de France Bleu Picardie, Corentin avait un bras en écharpe. Le premier diagnostic était net : fracture du coude et une indisponibilité de quelques semaines. Corentin prenait son mal avec une sorte de résignation. Il sait que la chute fait partie intégrante du cyclisme.

Lors de cette émission, Corentin a eu l’occasion de rappeler la trajectoire de sa (courte) carrière. Il avait seulement quelques mois lorsque son père est devenu champion olympique à Atlanta.  Il n’a donc aucun souvenir de cette période. Très jeune, Corentin a pratiqué le.. football au sein des clubs de Pont de Metz et Salouel. Il avait certaines qualités mais dans sa tête, c’était juré : il voulait faire du vélo. Les résultats n’ont pas tardé et aujourd’hui, Corentin est un des meilleurs coureurs français de sa génération. Licencié au CC Nogent, comme son père jadis, Corentin ambitionne de passer professionnel mais ce ne sera pas pour 2017. Il ne tient pas à brûler les étapes.

En attendant de reprendre la compétition, Corentin qui a suivi en compagnie de Jérémy Stravius une étape du Tour de Picardie, est l’invité de PSP ce dimanche pour le Grand Prix de la Somme dont le grand favori sera, on le rappelle, Nacer Bouhanni.

 

 

Lionel HERBET – 18 mai 2016

Écrire commentaire

Commentaires : 0