Philippe Ermenault et Rolf Maier invités avec Gilles Caron du CDOS

 C'était quasiment à la fin de l'assemblée générale du comité départemental olympique et sportif de la Somme. Le président Marcel Glavieux avait dans son rapport moral sur lequel nous reviendrons, souhaité de tout coeur, que 2016 soit une grande année pour notre département mais aussi et surtout pour le nageur Jérémy Stravius.

Les Jeux Olympiques furent alors au centre de cette fin d'assemblée générale qui s'est déroulée dans le cadre de la Maison des Sports à Amiens.

Philippe Ermenault qui répond toujours présent lorsqu'il est sollicité, est revenu sur ses trois participations olympiques en 1992 à Barcelone, 1996 à Atlanta et  2000 à Sydney.

1996 reste évidemment à tout jamais dans son coeur  avec cette médaille d'or obtenue dans la poursuite par équipes au sein d'une équipe de France qui comprenait trois Picards : Ermenault mais aussi Francis Moreau et Christophe Capelle.

Le nom d'Ermenault continue de figurer dans les pages sportives des journaux puisque le fils Corentin, tout juste agé de 20 ans, est bien parti pour réussir, lui ausi, une belle carrière aussi bien sur piste que sur route.

Autre invité de cette assemblée générale, l'haltérophile Rolf Maier qui a participé aux Jeux de Rome en 1960, Tokyo en 1964 et Mexico en 1968.

Rolf Maier n'a pas ramené de médailles mais participer à trois olympiades est quand même rare.

Rolf Maier a terminé sa carrière tout en devenant le premier conseiller technique régional en Picardie, région qui, au coeur des années 60, faisait ses premiers pas. Rolf Maier a aussi permis l'éclosion de Daniel Senet qui, en 1976, ramenait la médaille d'argent de  Montréal dans la catégorie des légers.

Rolf est aussi le père de Bruno, l'actuel CTR en Picardie. Son rêve est de réaliser une Exposition d'ici la fin de l'année sur le sport de fonte qui, depuis un siècle, possède une belle histoire.

Au cours de cette soirée, le CDOS a voulu également mettre à l'honneur un passionné du... ballon au poing. Certes cette discipline ne figure pas au programme des Jeux Olympiques mais pour tous ceux qui aiment ce sport, le grand rendez-vous de la Hotoie, le 15 aout, est un peu... leurs J.O.

Gilles Caron est né à Morlancourt dans un fief de ballon au poing. Il a aimé très tôt ce sport qu'il n'a jamais pu pratiquer.

Le moment venu de la retraite, Gilles Caron s'est lancé dans un sacré défi. Il a voulu mettre à l'honneur tous les vainqusurs des Drapeaux du 15 aout. Il a évoqué cette caste des fonciers qui sont les véritables seigneurs de ce sport.

Au terme d'un travail titanesque, des heures de  recherches aux Archives Départementales, il a pu éditer plusieurs recueils qui sont considérées comme de véritables bibles du ballon au poing. 

Philippe Ermenault, Rolf Maier et Gilles Caron ont captivé le public qui était composé de présidents des comités départementaux.

Notre photo, de gauche à droite: Gilles Caron, Philippe Ermenault, Marcel Glavieux et Rolf Maier.

 

 

Lionel HERBET – 26 février 2016

Écrire commentaire

Commentaires : 0