La première du Dr Caron

 

 

Le docteur Caron avec Nicolas le pilote de la voiture du médecin dans le GP de la Somme

 

La veille Henri-Paul Fin nous avait signalé que nous allions suivre cette 31e édition du Grand Prix de la Somme dans la voiture du médecin. Une expérience inédite car il était habituel que notre place, dans les voitures de presse, était devant le peloton. Une position guère flatteuse mais c’est à prendre ou à laisser.

Or, dans la voiture du médecin, pilotée de main de maitre par Nicolas, membre de PSP, nous nous retrouvions au cœur de l’action. Nous étions en effet juste derrière le peloton, quasiment aux côtés du directeur de course, l’Italien Céleste Granziera.

Le docteur Bertrand Caron exerce dans les milieux sportifs mais c’était la première fois qu’il se trouvait en tant que médecin responsable, au G P de la Somme. Et pour une première, il a été plutôt  servi. Ainsi, la première heure de course, courue dans des conditions atmosphériques difficiles, sur des routes parfois étroites et glissantes, a été marquée non seulement par un grand nombre de crevaisons mais surtout quelques chutes, certaines étant même sérieuses.

Ainsi, par exemple le vainqueur de l’édition 2006 Romain Feillu a été transporté à l’hôpital d’Amiens et ce sur les conseils du Dr Caron qui a ensuite repris place dans la voiture.

En cyclisme, s’arrêter ne serait-ce que cinq minutes, vous fait prendre un retard considérable.

Il a alors fallu à un motard de la police d’ouvrir la route pour ramener Nicolas derrière le peloton après une course poursuite de qualité.

Cette première chute était intervenue au bout de 8km seulement et une deuxième devait arriver un peu plus tard.

Heureusement, par la suite, aucun incident ne fut à déplorer.

Le docteur Caron  (56 ans) a donc vécu une nouvelle expérience.  Longtemps, il a travaillé dans le même cabinet que Jean Jacques Menuet et outre son activité professionnelle,  il est le médecin des Spartiates, médecin du CREPS et il se souvient qu’il a failli intégrer une formation cycliste puisque voici quelques années, il avait participé à un stage en Espagne avec l’équipe Cofidis.

Le docteur Caron est aussi pratiquant puisqu’il a été un excellent triathlète et qu’il est aussi 2e Dan de Kendo.

 

 

Lionel HERBET – 22 mai 2016

Écrire commentaire

Commentaires : 0